Mangez le si vous voulez:

51PIzRmULwL

Résumé:


Le mardi 16 août 1870, Alain de Monéys, jeune Périgourdin intelligent et aimable, sort du domicile de ses parents pour se rendre à la foire de Hautefaye, le village voisin. Il arrive à destination à quatorze heures. Deux heures plus tard, la foule devenue folle l'aura lynché, torturé, brûlé vif et même mangé.
Pourquoi une telle horreur est-elle possible ? Comment une foule paisible peut-elle être saisie en quelques minutes par une frénésie aussi barbare ?
Ce calvaire raconté étape par étape constitue l'une des anecdotes les plus honteuses de l'histoire du XIXe siècle en France.

 

Jean Teulet ( le magasin des suicides) nous présente encore un livre qui est plus que singulier. Dans ce roman on découvre une petite partie de notre histoire qui est peu connue et on peut vite comprendre pourquoi. Les événements qui nous sont raconté sont d'une grande barbarie et très sanglant ( mais bon cela ne m'a pas géné), c'est pour cela que je le déconseille au âme sensible. L'auteur nous décrit en détails cette horrible histoire presque comme si elle était annodine et cela renforce  notre horreur. Il veut nous montrer  que les habitants ne se rendaient pas compte de leur gête et comment une parole peut  conduire une foule à la folie.  Mais ce que je trouve le plus intéressant est le passage du procès car on  découvre les bourreaux sous une autre facette.  Pendant les évènements ils étaient des bêtes cruelles  et là on les voit se transformer en personne des  plus normales. On se rend compte de la puissance  de l'effet de groupe et de l'influence des autres sur une personne. Le seul reprôche que je peux faire c'est que j'aurais voulu voir l'aspect psychologique des habitants plus développé. Je conseille ce roman pour découvrir ces incroyables évènements historiques.

Plume